Navigation
Select location
Imprimer Haut de page

Artériopathie périphérique

L'artériopathie périphérique (AP) est due à l'obstruction des artères périphériques, ce qui augmente le risque d'accidents cardiovasculaires. Les symptômes classiques de l'AP sont une claudication intermittente ou des douleurs en marchant, mais il faut noter que deux tiers des patients sont asymptomatiques. Un diagnostic précoce basé sur des tests objectifs, tels que l'indice tibio-brachial (ITB), la pression à l'orteil, l'enregistrement du volume de pulsation (PVR) et l'oxygène transcutané, est essentiel pour débuter rapidement le traitement.

Ischémie critique des membres inférieurs

L'ischémie critique des membres inférieurs (ICMI) est une forme sévère d'artériopathie périphérique (AP) pouvant engendrer un fort taux d'amputations et de mortalité. Le flux sanguin distal et la microcirculation y sont fortement compromis, générant douleurs au repos, ulcères ischémiques et gangrène. Le diagnostic de l'ICMI est clinique, mais il est préférable de le confirmer par des tests objectifs. Il est possible d'utiliser le même test de diagnostic objectif que pour l'AP. Cependant, comme le risque de vaisseaux calcifiés est élevé, causant des valeurs d'IPSch (indice de pression systolique à la cheville) élevées, il est très fortement conseillé de mesurer la pression à l'orteil (PGo)et la tcpO2.

Ulcères diabétiques

Les ulcères diabétiques sont la cause la plus courante des amputations de membres inférieurs. Pour éviter l'amputation, il est donc très important de diagnostiquer et de traiter l'ulcère le plus précocement  possible. L'artériopathie périphérique (AP) est un des principaux facteurs liés à l'évolution d'un ulcère du pied diabétique. Il faut exclure toute ischémie. Les valeurs d'IPSch anormalement élevées dues à des vaisseaux calcifiés rendent l'AP difficile à diagnostiquer chez les patients diabétiques. En outre, les symptômes classiques que sont la douleur et la température du pied ne sont pas fiables en raison de la neuropathie induite. C'est pourquoi des tests objectifs, comme la pression à l'orteil associée à l'oxygène transcutané (tcpO2), sont justifiés.

Évaluation de la reconstruction vasculaire

Les patients atteints d'artériopathie périphérique (AP) peuvent être traités par des revascularisations incluant des techniques endovasculaires et chirurgicales. Le choix de la méthode repose sur l'équilibre entre le patient et le degré d'amélioration ainsi que sa durabilité. Pour évaluer le résultat du traitement, il est possible d'étudier les pressions périphériques (IPSch et pression à l'orteil Pgo) et la microcirculation (tcpO2, oxygène transcutané et laser Doppler avec stimulation thermique).

Niveaux d'amputations

Les amputations sont traumatisantes pour le patient concerné et représentent un coût très élevé les systèmes de santé. Il est important de bien déterminer le niveau d'amputation adéquat pour éviter une seconde amputation. En les associant à des critères cliniques, des mesures objectives telles que: la tcpO2, le laser Doppler avec stimulation thermique et la pression de perfusion cutanée (PPC) peuvent aider à identifier le niveau d'amputation optimal pour assurer une bonne cicatrisation.

Oxygénothérapie hyperbare

L'oxygénothérapie hyperbare (OHB) est un traitement médical dans lequel le patient respire de l'oxygène à une pression partielle supérieure à la pression atmosphérique standard , jusqu’au 100 %,  à l'intérieur d'un caisson de traitement sous pression. Le but du traitement est d'augmenter le niveau d’oxygénation tissulaire. Cette méthode est utilisée en cas d'hypoxie tissulaire partielle ou totale, p. ex. ischémie aiguë des membres inférieurs, lésion d'un pied diabétique, ulcères artériels, etc.

La tcpO2 est largement utilisée pour déterminer l'éligibilité d'un patient  à un traitement OHB et pour surveiller l'oxygénation des tissus durant la phase de traitement en caisson.

Raynaud video – Thursday, January 12, 2016 at 21:00. Courtesy of Telepool. www.mdr.de/hauptsache-gesund/

Raynaud

Les patients atteints du syndrome de Raynaud ou syndrome des vibrations présentent une décoloration des doigts après une exposition au froid. La cause sous-jacente n'est pas connue, mais cela peut être dû dans certains cas à une exposition prolongée à des vibrations transmises aux mains durant le travail. Pour évaluer l'état du syndrome, on refroidit souvent localement les mains et les doigts.

Pour suivre les modifications dans le flux sanguin cutané dues au froid, il est possible d'utiliser le système PeriFlux 5000 avec un imageur de perfusion sanguine, par exemple le système PeriCam PSI. Lors de l'utilisation du système PeriFlux 5000, des sondes laser Doppler sont fixées aux doigts qui sont ensuite immergés dans de l'eau froide. Il est alors possible de suivre en continu les variations de la perfusion sanguine.

Le PeriFlux System 5000 n'est pas disponible au sein de l’UE et l’EEE.

Références

  1. Consensus international sur le pied diabétique et guide pratique de la gestion et de la prévention du pied diabétique, groupe de travail international sur le pied diabétique, 2012
  2. Société Européenne de Chirurgie Vasculaire, directives du Comité de guidance sur l'ischémie critique des membres inférieurs et le pied diabétique, CLI, 2011
  3. Consensus inter-sociétés pour la gestion de l'artériopathie périphérique (TASCII). Eur J Vasc and Endovasc Surgery, Vol 33 suppl 1, 2007
  4. Oxymétrie transcutanée dans la pratique clinique : déclarations de consensus d'un comité d'experts à partir de données factuelles. Fife, Smart, Sheffield, Hopf, Hawkins et Clarke. UHM 2009, vol. 36, n° 1.
  5. Imagerie par laser Doppler du flux sanguin cutané visant à évaluer les affections vasculaires périphériques dans le syndrome des vibrations bras-mains. Terada K, Miyai N, Maejima Y, Sakaguchi S, Tomura T, Yoshimasu K, Morioka I, Miyashita K. Ind Health. 2007, 45, (2), 309-17

Nous contacter

Merci de remplir le formulaire ci-dessous. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.
Nous améliorons la qualité de vie depuis 1981

La société Perimed AB, fondée en 1981, propose des instruments, des logiciels ainsi que toute son expertise pour évaluer la microcirculation. Nous utilisons des laser Doppler, l'analyseur de contraste de granularité laser (LASCA) et l'oxygène transcutané (tcpO2 ou TCOM) pour le monitorage précis et la quantification de la perfusion sanguine et de l'oxygénation des tissus en temps réel. Les PeriFlux 5000 et PeriFlux 6000 sont des systèmes modulaires de dernière génération de la gamme PeriFlux. Ils offrent des solutions optimales pour le diagnostic de l'artériopathie périphérique (AP) et l'ischémie critique des membres inférieurs (CLI) ou pour l'évaluation du potentiel de cicatrisation des plaies chez les patients vasculaires. Notre système PeriCam PSI est un imageur de perfusion sanguine qui vous permettent d'analyser la distribution spatiale du flux microcirculatoire, par exemple pendant une dépression corticale extensive.